Rainbow 6 : Patriots (2013)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rainbow 6 : Patriots (2013)

Message  nicaw le Mar 24 Jan - 11:34


Invités privilégiés de l’équipe en charge du projet pendant toute une journée, nous avons eu la chance d’approcher le prochain volet des aventures de l’unité antiterroriste chère à Tom Clancy. Tout d’abord interloqués par la démarche, le jeu ne devant sortir en 2013, nous avons vite compris la raison d’un tel événement. Rainbow 6 : Patriots ne sera pas simplement un nouvel ajout à une série de FPS tactique à succès. L’équipe de développement a, avec ce titre, pour ambition de redéfinir ce genre de jeu. Pour ce faire, le jeu disposera d’une mise en scène unique en son genre, accentuant la dramaturgie à l’aide de multiples artifices pour provoquer des émotions inédites chez le joueur. Certaines de ces ficelles sont communes, comme les expressions faciales réalistes pour renforcer l’humanité des personnages, alors que d’autres sont quant à elles plus rares dans les jeux vidéo. En effet, à l’instar de la manière dont sont montés les épisodes des séries américaines à sensation (24 heures chrono…), on sera amené dans la campagne à jouer non seulement les membres de l’unité Rainbow 6, mais aussi d’autres personnages en première ligne qu’ils soient policiers, urgentistes ou même civils.

Avant toute chose, sachez que plus de 80% de l’action du jeu se déroulera sur le sol américain. Le principal théâtre des événements est New York, mais il faut s’attendre à des missions en Californie et quelques autres dans des états secondaires. Si quelques échauffourées éclateront en dehors des Etats-Unis, dans cet épisode, la menace terroriste que l’on devra combattre viendra de l’intérieur même du pays. Les scénaristes ont conçu une intrigue incriminant les groupes armés domestiques dont les USA regorgent. Le plus virulent d’entre eux a fait du patriotisme une religion avec ses comportements intégristes que l’on ne connait que trop bien (sacrifice pour la cause, mourir en martyr...). Maintenant que vous en savez un peu plus sur le contexte, passons aux modifications dans le gameplay. Pour rendre l’action plus intense, le jeu proposera une nouvelle façon de d’appréhender les diverses situations. Exit le basique triptyque observation, réflexion et action, il sera désormais question de pouvoir aborder chaque situation de plusieurs manières classées en deux grandes catégories : Action et Infiltration. L’exemple nous a été donné avec une classique scène de prise d’otage dans une bâtisse.

Pour venir à bout des belligérants, on a le choix parmi plus d’une bonne demi- douzaine d’approches différentes allant de l’effet de surprise à l’infiltration en passant par la séparation de votre escouade en deux groupes pour détourner l’attention et prendre les terroristes à revers. Couplé à un système de commandes simple des membres de votre unité ainsi qu’à la possibilité de se mettre à couvert façon Deus Ex : Human Revolution, on vous laisse imaginer le tableau. Par ailleurs, la comparaison avec le jeu de Eidos Montréal n’est pas innocente, puisqu’à l’instar de ce dernier, on pourra aussi voir à travers les murs pour planifier au mieux ses tactiques d’assaut. Dans ce mode de vision, on reconnaîtra facilement grâce à une couleur différente qui sont les terroristes (le plus souvent armés évidemment) et qui sont les civils. On pourra même être informé de leur niveau de nervosité à l’aide d’une icône représentant leur rythme cardiaque. S’il donne plus d’options au joueur, Raindow 6 : Patriots n’en oublie pas pour autant de délivrer un gameplay punchy à souhait, emboîtant le pas des FPS à haute teneur de mise en scène cinématographique façon Call of Duty.

Dès l’introduction, le ton était donné. On assistait à une scène de vie bien ordinaire à travers les yeux d’un jeune père de famille. Pour un peu on se serait cru dans Heavy Rain, tellement les actions possibles étaient banales (allumer la télévision...). En pleine discussion avec sa femme, la sonnette de la maison retentit. La femme ouvre la porte et se retrouve jetée au sol par des terroristes. Les hommes passent à tabac la petite famille modèle et équipe le mari d’une ceinture d’explosifs. La violence de la scène est assez soudaine, et se trouve en plus décuplée par la vision à la première personne. Car oui, vous assistez impuissant à tout cela en étant dans la peau dudit mari ! Et ce n’est que le début... Dans la scène suivante, le personnage que vous incarnez se fait jeter dans une fourgonnette. Le leader du groupe de terroristes vous remet un détonateur avec l’ordre de vous faire exploser à Times Square, sous peine de faire subir un sort peu recommandable à votre famille. Manque de bol, l’unité Rainbow 6 tend une embuscade à la fourgonnette sur un pont et vous voilà coincé du côté des terroristes, obligé de suivre leurs ordres pour épargner les vôtres. Le sentiment qui nous traverse à ce moment-là de la démo est assez dérangeant. D’autant que pour empêcher la bombe d’exploser, il faut constamment maintenir un bouton enfoncé.

Tout va si vite que l’on a à peine le temps de se poser des questions morales. Au bout de quelques pas sur le pont, la camionnette explose et l’on passe dans la peau du sniper des Rainbow 6. Là on fait le ménage pendant quelques minutes du haut d’un des piliers de ce qui semble être le pont de Brooklyn. La circulation sur le pont étant stoppée, mêlant les terroristes aux civils, la situation réclame une gestion plus rapprochée de la crise. Les membres de l’unité R6 descendent donc de leur perchoir en rappel, sans omettre de continuer à faire feu sur leurs ennemis (le combat vertical, un autre axe de développement mis en avant par l’équipe). Sur le plancher des vaches, si l’on peut dire, on se fraye un chemin entre les voitures, étant témoin privilégié ça et là de morts violentes avec effusion de sang côté terroriste comme civil. Après avoir géré une mini prise d’otage, les membres des forces spéciales arrivent à isoler le civil équipé de la ceinture d’explosif contre la rambarde du pont. Comme il est impossible de libérer le quidam sans faire exploser la bombe, et qu’un bus rempli d’enfant est à quelques dizaines de mètres de là, le joueur décide de sacrifier le pauvre civil en le jetant par-dessus bord. Chez Ubisoft, on appelle ça le sacrifice de vies humaines pour en sauver un plus grand nombre. Choquant ? Certes, mais tellement actuel.









vu sur jeuxvideo.com

_________________


nicaw
 Administrateur

Nombre de messages : 704
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2010
Origin Nicaw78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rainbow 6 : Patriots (2013)

Message  DraGiBuS59 le Mar 24 Jan - 12:44

C'est chaud patate comme intrigue!

C'est peut etre qu'un aperçu 2 ans (voir plus) avant la sortie mais ça en jette pas mal...

Après Rainbow il me semble que c'est UN joueur (4 maxi) qui dirige les autres IA non?

DraGiBuS59
 Soldat =NO=

Nombre de messages : 2733
Localisation : L ' ille ( de quoi? )
Age : 26
Date d'inscription : 13/05/2010
Xfire dragibus59
Origin Dragibus59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum